atlasaxis
L’Atlas
L'atlas, première vertèbre cervicale supportant le crâne, est nommée ainsi en référence au géant de la mythologie supportant le monde sur ses épaules.

Le rôle et donc l’importance de cette vertèbre sont reconnus depuis de début du XXème siècle. Le repositionnement de celle-ci et l’alignement énergétique sont déjà remboursés dans certains pays par l'assurance maladie. En France, cette pratique est remboursée par certaines mutuelles.

Comment être équilibré physiquement avec une vertèbre qui n'est pas droite ? Comment un corps peut-il fonctionner correctement alors que le mauvais positionnement d'une vertèbre crée des compressions de veines, artères, nerfs crâniens? Ce déséquilibre peut provoquer un dysfonctionnement de certains organes. Comment être bien dans sa vie, dans son être avec un corps déséquilibré et donc aux fonctions limitées ?
Aussi longtemps que votre corps, votre cerveau peuvent compenser ces dysfonctionnements, vous ne vous en rendrez pas vraiment compte, mais dès que votre corps n'aura plus la capacité de compenser, vous vivrez dans l'inconfort voire la douleur.
Aujourd'hui vous pouvez transformer votre vie en offrant à votre corps la possibilité de bénéficier de toutes ses capacités.
Votre colonne vertébrale assure votre verticalité, votre maintien, elle est l'axe autour duquel tout est rattaché.


Rappel anatomique

t_1f414cbcb7
Grâce à l'imagerie médicale tridimensionnelle, scanner ou IRM il est possible de visualiser un mauvais positionnement.
Sous la tête nous avons 7 vertèbres cervicales (C1 à C7). Le crâne (C0) repose sur la première vertèbre (C1 ou atlas) qui repose elle-même sur la (C2 ou axis). Le crâne, l'atlas et l'axis sont les éléments de l'articulation Atlanto-occipitale. Ces éléments de l'articulation sont mobiles les uns par rapport aux autres. La tête représente une masse importante (8kg) posée sur les vertèbres cervicales, ce qui nécessite un bon positionnement.
A ce jour il n’existe toujours aucune explication quant au mauvais positionnement qui a cependant été constaté chez la quasi-totalité des êtres humains (plusieurs théories existent et s’affrontent).


Pratique de la correction

Sans manipulation, sans craquement et sous l'effet du travail énergétique votre atlas prendra sa juste position. Cette pratique sera accompagnée de la suppression des tensions dues à la précédente position ou induites par la nouvelle. La pratique est sans risque car elle est énergétique, elle est possible sans aucune contre-indication et est accessible à tous et à tout âge. Les résultats peuvent être surprenants et immédiats ; parfois le corps a besoin d’un certain délai ou d’aide pour entrer dans le processus d’auto guérison, plus exactement pour retrouver son capital santé.